La toutoune qui n’avait pas de chance…

Even a été adoptée une première fois, toute jeune, dans notre refuge. Puis elle nous est revenue quelques années après, suite au décès de sa maîtresse. Entre temps, seule sa silhouette avait changé : elle avait pris beaucoup de poids. Mais ses kilos en trop ne l’empêchaient pas de sautiller comme une folle à l’approche d’un visiteur, qu’elle attendait comme le messie. La chance lui a souri : elle a été adoptée une nouvelle fois, voilà deux ans. Et le destin l’a encore frappée puisque sa nouvelle adoptante est à son tour très malade. Et voilà notre Even de retour. Elle est restée la chienne câline, enjouée, joueuse qu’elle était auparavant mais ses chances d’être à nouveau adoptée fondent (contrairement à ses kilos…). C’est un crève-cœur de la voir à nouveau là. Elle est si gentille ! C’est vrai, elle est obèse, c’est vrai, elle va avoir dix ans en janvier, c’est vrai, elle n’aime pas les femelles et elle est très sélective sur ses compagnons, même mâles… Mais enfin, elle aime les chats, on ne peut pas trouver plus affectueux qu’elle et elle serait une chienne parfaite pour une famille ou pour une personne âgée active.

Les personnes qui l’ont accueillie en étaient enchantées, la pauvre n’est pour rien dans ce qui lui arrive. Juste la faute à pas de chance… Alors faites tourner la roue et offrez-lui enfin la vie qu’elle mérite tant.

EVEN

Evène (3)

Ce contenu a été publié dans DES MUSEAUX A LA UNE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.