Au revoir, jolie Talia…

Une vie de chien… Voilà une expression qui aura collé à la peau de cette pauvre Talia. Elle aura passé sa vie attachée et nourrie à l’occasion. Arrivée mourante, elle aura paradoxalement trouvé avec le refuge la plus belle partie d’une vie de douleurs. Nous n’aurons pas pu lui trouver de famille d’accueil et pourtant, elle était si gentille. Nous ne pouvions plus la soulager et notre petite mamie est partie sous nos caresses cet après-midi.

Baya

Ce contenu a été publié dans DES MUSEAUX A LA UNE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.