Adopter un chat : pensons comme un matou!

Le chat est un animal délicat pour qui le changement est un moment difficile, bien plus que pour un chien. Aussi est-il capital de lui laisser le temps de s’adapter : deux récentes d’adoption se sont soldées par une disparition et s’expliquent en grande partie par la précipitation et la méconnaissance du caractère des chats.

Un chat est un animal territorial : avant de s’attacher à l’homme comme le fait un chien (qui peut s’adapter quasiment partout du moment que son maitre est avec lui), le chat s’attache à son lieu de vie qu’il va progressivement marquer à son odeur (vous savez, quand il se frotte aux meubles, ce n’est pas qu’il apprécie votre goût en matière de déco : il se l’approprie, tout simplement!). Si, lorsqu’on le change de lieu, on lui donne trop vite accès à un grand territoire, il est perdu et c’est souvent à ce moment qu’il se sauve.

Tout barbare que cela puisse paraître à un humain, adoptons le point de vue félin et respectons ces règles de base : un chat doit être placé dans une pièce fermée pendant environ une semaine (certains s’adaptent tout de suite, pour d’autres, ce sera plus long). On ne le laisse pas seul, bien sûr, on va le voir, on joue, on câline. Quand on voit qu’il se frotte aux meubles, qu’il semble à l’aise, on peut ouvrir la pièce et lui laisser l’accès à la maison. MAIS, SURTOUT PAS A L’EXTÉRIEUR. C’est TROP TÔT. On attend qu’il ait le même comportement dans la maison que dans la pièce. Et s’il miaule nerveusement, s’il reste caché sous un meuble, pas de panique, ce n’est pas qu’il est malheureux c’est qu’il manifeste qu’il n’a pas pris ses marques : il n’est pas du tout prêt à sortir et au contraire, il faut le garder dedans encore un peu. Pour certains chats, quelques jours suffisent, pour d’autres, cela peut demander plusieurs semaines. Patience donc, sous peine de ne plus revoir votre nouveau moustachu.

Donc, en bref, nouveau matou = une semaine dans une pièce + trois semaines minimum dans la maison fermée. APRES seulement, le jardin.

Ce contenu a été publié dans DES MUSEAUX A LA UNE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.