Ils ont quitté le refuge !

Voici les quelques chanceux qui ont quitté le refuge ces dernières semaines.

Notre folette Ficelle a enfin trouvé chaussure à son pied. Après la solitude de chienne errante dans les montagnes, quelques années de refuge, elle profite enfin de ce à quoi elle ne croyait plus : une famille rien que pour elle. Elle qui a si bien joué les mamans de substitution pour tant de nos chiots, leur permettant ainsi de partir bien équilibrés, connaît à son tour ce bonheur. Bonne route, ma Fifi !

mms_img-19941627501 Ficelle

La jolie Naya, qui faisait tant de jaloux, a choisi Odile. Elle se comporte déjà en chien modèle et se prépare à cavaler dans la Lance tout son saoul ! Mais il faudra quand même laisser Odile de temps en temps pour qu’elle vienne voir son Yacki !

All-focus

Le petit Pudding a saisi une nouvelle fois sa chance : un premier ratage oublié ! Il va rejoindre un copain qui lui apprendra comment profiter de la nature et choisir le meilleur côté du canapé!

Pudding

mms_img819726071

 

Le petit Pim’s, le tigré à gauche, a su séduire une gentille famille et a rejoint aujourd’hui deux copains chiens qu’il va sans doute faire marcher à la baguette d’ici peu. Ses jolies frangines, Pepper et Patchouli, sont toujours à l’adoption.

 

Mais une ombre nous serre le cœur au milieu de tous ces petits bonheurs à moustaches. Bounty, notre doyen, Bounty inséparable de son Goupil, notre gentil boiteux qui aura passé toute sa vie ici, nous a quittés. Beaucoup de souffrances dans une vie marquée par la malchance, l’indifférence, quelques trop rares bonheur et voilà. 13 ans de refuge, c’était trop dur. Il nous a faussé compagnie dans une dernière balade pour laquelle ses pauvres pattes si douloureuses l’auront porté tout doucement.

Bounty

Quant à la jolie Patoune, elle a aussi succombé brutalement, sans crier gare. Une drôle de minette, furtive, discrète, capricieuse et culottée. Elle faisait sa petite vie insouciante, à l’écart des autres, mais la bonne étoile des chats, une belle fainéante celle-là, avait négligé de se pencher sur elle. Pauvrette, que la vie d’un chat est difficile !

Patte balnche1

Ce contenu a été publié dans DES MUSEAUX A LA UNE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.