L’horreur était à notre porte !

            Communiqué de la présidente, Frédérique Boissy : Le 24 février 2020, la SPA de l’Enclave des Papes, que je représente, a déposé plainte en gendarmerie pour maltraitances sur animaux et a informé M. le maire de Valréas, Patrick Adrien, de la situation. Immédiatement, il mettait en relation sa police municipale et la gendarmerie qui envoyait une patrouille sur place pour constater dans les heures qui suivirent.
Je remercie M. le maire et les gendarmes de leur intervention rapide.
Actuellement une enquête est en cours et le dossier, une fois clos, devrait partir à l’instruction. Laissons les autorités faire leur travail afin d’apporter des solutions à notre demande de défense et protection des animaux cités et gardons-nous des invectives faciles et hâtives qui ne les serviront pas.

A l’heure où la protection animale semble enfin connaître quelques frémissements de progrès, à l’heure où l’animal est reconnu par la loi comme un être sensible, voici que l’on découvre, à quelques pas de chez soi, l’horreur qu’on croyait réservée à d’autres. Un témoin anonyme nous a fait parvenir ces photos d’une ferme de Valréas, appartenant à un homme bien connu pour laisser sans eau et sans nourriture des chevaux faméliques dans de nombreux prés des environs et que tout valréassien reconnaîtra. Voulant porter secours à un âne pris dans un fil de fer qui lui faisait un garrot, voici ce que notre témoin a découvert. Attention, certaines images peuvent heurter.

âne au fil de fer

mulet maigre

Les animaux n’ont rien à manger que l’herbe rase du terrain. Certains ont des sabots très longs qui les gênent pour marcher. Une jument a mis bas depuis quelque temps : elle est extrêmement maigre et repousse son poulain qui cherche à téter. Un cheval de trait extrêmement maigre aussi les accompagne.

chevaux maigres2

jument maigre

Un bâtiment d’où sort une odeur épouvantable attire l’attention. A l’intérieur, des cochons sont enfermés, sans eau ni nourriture, sans même de récipient à proximité. Ils marchent sur des tas d’excréments et d’ossements d’animaux. Ils sont une dizaine et parmi eux, un porcelet qui hurle. Un autre adulte ronge un os. Un sanglier se trouve aussi dans la petite troupe.

Dans un autre bâtiment, à travers la grille de la double porte, des naseaux frémissent. Le lieu est très sombre, éclairé seulement de minuscules fenêtres ; le sol est jonché d’excréments et l’ensemble grouille de puces. Il y a un petit râtelier avec un peu de foin mais pas d’eau. Là-dedans se trouvent trois ou quatre étalons, trois ou quatre ânes. Un âne mort depuis peu, sans doute, car il n’est pas décomposé, git au sol. Une chaine, comme un genre de poulie, pend au-dessus de lui et une sorte de sangle lui entoure le ventre.

âne mort

âne mort sangle

Un troisième bâtiment à la porte solidement fermée révèle un intérieur sans aucune fenêtre ; et, dans l’obscurité complète, un petit poney d’une maigreur affolante est enfermé. Debout, il ne tient  pas sur ses pattes. L’odeur est insupportable. Il  titube sur des cadavres de chèvres et sort. Des ossements jonchent le sol. Le décor ? Une dizaine de têtes de chèvres et des corps d’ovins et de caprins en décomposition. Une poule apeurée se tient en hauteur à côté de son œuf pitoyable et sur une étagère, une quarantaine de crânes sont comme exposés (des bœufs, des chèvres). Le poney se couche, tente de se redresser et s’écroule. Impossible de le relever. Il essaie de grignoter l’herbe rase autour de lui. A l’extérieur, un cochon mort et des ossements partout sur le terrain.

cheval décharné (2)

Cheval décharné

Cadavres2

Cadavres3

ossements2

crânes

cadavres6

poule et cadavres

cadavres5

ossements4

ossements3

crânes (2)

ossements pré

cochon mort

L’entrée du dernier bâtiment est obturée par des parpaings. Derrière la porte, le cadavre d’un cheval désarticulé au milieu des immondices.

cadavre cheval

Devant une telle abomination, la SPA de l’Enclave des Papes a immédiatement porté plainte contre cet individu. Dès le mardi matin, le maire de Valréas ainsi que la DDPP du Vaucluse (Direction Départementale de la Protection des Populations) ont été alertés de la situation et la gendarmerie s’est rendue sur les lieux dans l’après-midi. La DDPP est intervenue le lundi 2 mars pour procéder aux constatations avec un vétérinaire. La procédure est lancée, l’enquête se poursuit, les animaux sont en cours de placement. Nous espérons maintenant, pour tous ces animaux, que la justice se saisira du dossier. Affaire à suivre…

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur L’horreur était à notre porte !

Il n’y a pas de cas désespéré!

De fabuleuses nouvelles reçues hier nous confirment que tous les animaux sont adoptables pour peu qu’on leur laisse leur chance, qu’on fasse preuve d’un peu de patience et qu’on prenne la peine de comprendre ce qu’ils nous disent à travers leur attitude. Prisca, cette chienne qu’on ne pouvait pas approcher, que l’on disait inadoptable, est aujourd’hui un vrai bonheur sur pattes ! Elle promène sans laisse pour la première fois, s’amuse avec d’autres chiens et respire la joie de vivre. Pour qui l’a connue au refuge, apeurée, cherchant toujours à se cacher, affolée au moindre changement, c’était inespéré. Quatre mois ont suffi pour lui faire oublier ce qu’elle avait vécu. Mais elle a eu la chance de trouver des adoptants qui lui ont laissé ces quatre mois.

IMG-20200305-WA0012 IMG-20200305-WA0013 IMG_20200306_081814

Quant à Nashou, adoptée fin janvier dans le même foyer que Prisca, elle s’adapte et se montre très câline avec sa nouvelle famille. Elle a encore peur des chiens et reste à l’étage, mais elle sirote au robinet, dort sur les lits et apprécie sa nouvelle vie loin du refuge. Un mois et demi, pour un chat, ce n’est rien.

Et Pistache? La pauvrette sauvageonne avec un vilain abcès à l’œil a dû subir des soins douloureux au refuge : mais ce temps obligatoire passé avec elle a permis de la socialiser et d’être adoptée, malgré un probable handicap visuel. Et visez un peu la belle plante qu’elle est devenue !

IMG_280711

Le temps des animaux n’est pas le temps humain. On ne peut exiger d’eux qu’ils passent par-dessus leur passé en quelques jours, ce ne sont pas des machines. Aussi, laissons-leur le temps, c’est ainsi que nous vivrons les plus belles histoires à leurs côtés.

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Il n’y a pas de cas désespéré!

MISE AU POINT

Suite à quelques noms d’oiseaux aimablement adressés par des propriétaires indélicats dont l’animal avait été conduit en fourrière, et qui jugeaient scandaleux de devoir faire identifier leur animal, une petite mise au point légale s’impose.

L’identification des chiens ET DES CHATS est obligatoire depuis 2012.On entend par identification un tatouage ou une puce électronique. Si votre animal est en état de divagation (voir la définition légale de ce terme dans ce lien si le cœur vous en dit https://www.amf.asso.fr/documents-regles-applicables-aux-animaux-errants-ou-en-etat-divagation/8240) et qu’il est conduit à la fourrière, vous devrez vous mettre en conformité avec la loi et le faire identifier. Capture

Vous risquez une amende si votre animal n’est pas identifié, comme avec toute infraction à la loi. D’ailleurs, tout récemment, le 28 janvier 2020, le ministre de l’agriculture a émis le souhait que les propriétaires de chats non identifiés soient soumis à la même pénalité que les propriétaires de chiens, à savoir 135 euros (amende pouvant atteindre 750 euros!).

Dans notre structure fourrière, nous mettons tout en œuvre pour retrouver les propriétaires par des annonces rapides sur notre page facebook, relayées souvent sur pet alert. Nous prenons en charge, mettons à l’abri, nourrissons et soignons si nécessaire votre animal. Les tarifs sont clairs : vous devrez vous acquitter de 20 euros de prise en charge puis de 10 euros par jour supplémentaire de fourrière. Au bout du délai légal de huit jours ouvrés, l’animal passe à l’adoption dans le refuge. S’il est identifié, vous êtes immédiatement retrouvé. Si votre animal, chien ou chat, n’est pas identifié, vous recevrez un bon pour aller le faire pucer chez notre vétérinaire référent (Clinique Vauriolis à Valréas), identification que vous réglez au refuge, de sorte que vous n’ayez rien à payer chez le vétérinaire qui nous facture ensuite le tout : assurance pour nous que l’identification sera bel et bien faite. Une puce électronique coûte entre 50 et 70 euros dans la plupart des cliniques vétérinaires.

Le débat n’est pas de savoir si c’est utile ou pas, scandaleux ou pas, cher ou pas. Qui débat du prix des PV de stationnement? C’est interdit de se garer n’importe où, et posséder un animal non identifié aussi. Point final. Le débat est simplement de savoir si on se montre un peu responsable ou pas. Et accessoirement, c’est la loi, et là, il n’y a plus de débat.

A bon entendeur, salut !

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur MISE AU POINT

Connaissez-vous ce jeune chat?

Propriétaires retrouvés.
Ce matou mâle, non castré, d’environ 6 mois à première vue,  été trouvé avenue Charles de Gaulle, à Valréas, près du bar. Il n’est ni pucé, ni tatoué. Très câlin, ce n’est pas un chat des rues et doit appartenir à quelqu’un. Si vous le reconnaissez, merci de laisser un message au 06 71 14 15 82 : nous vous rappellerons dès lundi matin.

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Connaissez-vous ce jeune chat?

Fermeture ce lundi 02 mars

Exceptionnellement, le refuge sera fermé au public ce lundi 2 mars. Les pensions et fourrières seront néanmoins accueillies comme prévu. Merci de votre compréhension.

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Fermeture ce lundi 02 mars

À vos garages!

Nous avons entrepris de retaper les abris de nos chiens dans les parcs. C’est pourquoi nous avons besoin de vous : si vous avez, dans vos garages, des pots entamés de lasure, couleur claire, moyenne ou foncée, pensez à nous! Nous avons 9 abris à  faire et nous passons environ 3 litres par abri. Merci d’avance de votre générosité !

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur À vos garages!

Merci !

Ah ! Le miracle du brushing ! Personne ne regardait vraiment notre si gentil Sid, avec ses poils hirsutes qui lui donnaient des airs de vagabond crasseux. Lætitia, bénévole au refuge et toiletteuse, est passée par là, et voilà le résultat. Méconnaissable ! En tout cas, une confirmation : ce petit chien est un amour ! Adorable en ville, à la baignoire, partout.  Alors espérons que sa nouvelle coupe lui permettre de trouver le bonheur.

All-focus

Avant, j’avais un look plutôt négligé, mais ça, c’était avant !!

IMG-20200221-WA0011

Et un bisou à Lætitia pour m’avoir fait tout beau !

IMG-20200221-WA0008

Ca marque mieux, non?

87271809_3427588167257217_5011145473336016896_o

Look ville ou campagne, tout me va !

87291220_3427588157257218_1515869691640283136_n

Et avec mon petit bandana de rebelle, j’assure !

Dans un autre registre, mille mercis à M. et Mme MORIN, qui nous ont offert gracieusement 80 dalles : elles permettront de mettre au sec les sols des abris de nos chiens dans les parcs. Finie la gadoue et les trous après le passage de certains experts canins du forage !

85126829_3429332613749439_7163557123861774336_oL’image contient peut-être : plein air

 

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Merci !

Ils ont rejoint une famille ces dernière semaines…

Voici nos heureux adoptés ! Si certains sont très peu restés au refuge, d’autres comme Nashou, y demeuraient depuis bien trop longtemps. Nous souhaitons une bonne adaptation et beaucoup de bonheur à ces nouvelles familles nombreuses !

TAMBELLE, sauvageonne pour qui l’on nourrit plein d’espoirs, désirée comme elle l’a été !

Pistache, malgré un œil abimé par un ulcère, a su faire craquer une famille. Elle se sent déjà comme à la maison !

Pistache, malgré un œil abimé par un ulcère, a su faire craquer une famille. Elle se sent déjà comme à la maison !

Khaleesi, sitôt arrivée, sitôt partie. Notre belle blonde a su y faire !

Khaleesi, sitôt arrivée, sitôt partie. Notre belle blonde a su y faire !

KIRA, l'affectueuse coquine, sillonnera les routes dans son camping car avec sa nouvelle famille.

KIRA, l’affectueuse coquine, sillonnera les routes dans son camping car avec sa nouvelle famille.

JEEP, notre doyen, a rejoint une autre doyenne pour partager une douce retraite !

NASHOU, depuis quatre longues années au refuge, a enfin trouvé la douce patiente qui lui fallait.

NASHOU, depuis quatre longues années au refuge, a enfin trouvé la douce patience qu’il lui fallait.

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Ils ont rejoint une famille ces dernière semaines…

PERDUE !

Propriétaires retrouvés.
Cette petite chienne de deux ans et demi a été perdue hier jeudi 20 février à Valréas, route de Vinsobres, vers l’école Jules Ferry. Elle n’est pas identifiée. Elle est très gentille, n’hésitez pas à l’attraper. Merci d’appeler la SPA si vous l’avez aperçue ou recueillie : 06 71 14 15 82.

IMG-20200221-WA0012 IMG-20200221-WA0013

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur PERDUE !

Valentins et Valentines!

Ils se sont fait tout beaux en ce 14 février ! S’ils se sont mis sur leur 31, c’est qu’ils cherchent un foyer pour leur petit cœur esseulé : le vôtre peut-être ! Merci à Irma pour cette jolie idée et pour ces belles photos ! Si avec ça, ils restent célibataires…

Resized_DSC00838_8995

LUCKY, si chic!

Resized_DSC00826_4803

Yacki, fier comme un cowboy !

Resized_DSC00814_8667

O’Malley, renversant !

Resized_DSC00803_4585

MAGNUM, un séducteur qui craint les épines !

Resized_DSC00807_7792

LOCO, un timide romantique

Resized_DSC00864_40

TAMBO qui mérite bien son nom…

Resized_DSC00907_4826

TILLO, notre vieux séducteur a encore du chien !

Resized_DSC00916_376

EARLY, qui porte la rose avec l’élégance des séductrices expérimentées !

Resized_DSC00924_6469

KIRA, qui pose comme une pro, en rouge…

Resized_DSC00935_1372

… ou en bleu !

Resized_DSC00940_3917

GEPETTO, mignon allons voir si la rose…

Publié dans DES MUSEAUX A LA UNE | Commentaires fermés sur Valentins et Valentines!